Elections Politique

Législatives au Gabon : Mauvais week-end pour deux poids lourds de l’opposition

Libreville, Dimanche 28 Octobre 2018 (Infos Gabon) – Alexandre Barro Chambrier et Bruno Ben Moubamba ont été battus samedi à la faveur du second tour de ce scrutin.

La pilule est amère et difficile à avaler pour deux leaders de l’opposition qui ont mordu la poussière samedi dans le cadre du second tour des élections législatives. Seuls rescapés en lice après la déroute de Guy Nzouba Ndama et Jean Gaspard Ntoutoume Ayi dès le premier tour, Alexandre Barro Chambrier et Bruno Ben Moubamba n’ont pas pu sauver la face devant des adversaires plus coriaces et très proches des populations. Les deux personnalités ont donc laissé les plumes dans leurs circonscriptions respectives où elles briguaient chacune un poste de député.

En ballotage favorable au premier siège du 4e arrondissement de Libreville,  Alexandre Barro Chambrier n’a pas pu être reconduit. Au terme de ce second tour, le président du Rassemblement héritage et modernité (RHM) a obtenu 1977 voix contre 2146 pour Séverin Pierre Ndong Ekomie, soit une différence de 169 voix. Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) doit cette victoire non seulement au soutien des alliés notamment le Centre des libéraux réformateurs (CLR). La candidate Patricia Carlie Taye, arrivée troisième à l’issue du premier tour avec 15,13 % des voix, et le président de cette formation politique, Jean Boniface Assélé, ont appelé à voter pour ce nouvel élu.

En plus, la mobilisation des hauts cadres du PDG avec en tête Emmanuel Issoze Ngondet ont aussi pesé en faveur de l’élection de Séverin Pierre Ndong Ekombi. Alexandre Barro Chambrier voit ainsi s’envoler les rêves d’une reconduction à l’hémicycle.

Dans la province de la Nyanga, Bruno Ben Moubamba n’a non plus opéré le miracle attendu. Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR) n’a pas résisté face à la foudre de guerre du PDG. L’ancien vice-Premier ministre, ministre du l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement dont la formation politique avait investi une cinquantaine de candidats au poste de député et 25 listes aux conseils municipaux sort ainsi tête basse après ce double scrutin.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Dernier baroud d’honneur pour Chambrier ?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *