Economie

Restauration de la rue : L’AGASA sur le front de la sensibilisation

Libreville, Samedi 23 Novembre 2019 (Infos Gabon) – L’Agence gabonaise de sécurité alimentaire est sur le terrain pour éduquer les opérateurs de la filière sur les dangers des produits de mauvaise qualité sur la santé.

Dans le but de lutter contre les risques liés à une consommation d’aliments de qualité douteuse, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA) vient de lancer une opération de sensibilisation des restaurateurs de la rue. Selon un communiqué de sa directrice générale, Alia Maeva Bongo Ondimba, ce travail qui se veut discret, mais efficace vise principalement ces produits impropres à la consommation et dangereux pour la santé.

«Les produits alimentaires destinés à la consommation humaine sont déclassés et jugés impropres à la consommation pour plusieurs motifs dont les plus récurrents sont la contamination par les micro-organismes, défaut d’étiquette ou fausse étiquetage sur les produits alimentaires, avaries diverses ou date limite de consommation dépassée», souligne-t-elle.

Contrairement à ce qui est dit sur les réseaux sociaux, la nouvelle direction de l’AGASA se déploie, au regard des statistiques, avec efficacité sans tambour ni trompette sur ce front depuis son avènement en mars 2019. Tenez par exemple de janvier à octobre dernier, elle est parvenue à retirer du marché 387 471 kg de produits alimentaires impropres à la consommation et a procédé à leur destruction.

D’après Alia Maeva Bongo Ondimba, «cette augmentation peut s’expliquer par le renforcement des contrôles aux postes frontaliers du port et de l’aéroport». Pour la directrice générale, il est désormais question d’associer d’autres maillons de la chaine en vue d’une action plus efficace.

«Nous sommes dans une démarche opérationnelle inclusive qui préconise un travail en étroite collaboration avec les autres directions techniques en vue de prévenir, évaluer et gérer les risques sanitaires et nutritionnels éventuellement présents dans les aliments destinés à la consommation humaine et animale», assure la directrice générale de l’AGASA.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Oyem : Plus de 120 kg d’ivoire saisis

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *